Expertise immobilière, Expertise locative, Expertise commerciale.


Quand est- il indispensable d'y procéder ?


1-En cas de succession, de partage, de divorce, et quand il y a possibilité de litige ou de doute sur lavaleur du bien.

2- En cas de séparation des époux ou concubins, avec enfants à charge mineurs ou non.

3-Avant l’achat d'un bien immobilier, en cas de doute sur sa valeur, sa consistance, son état.

4-En cas de donation partage et pour évaluer des biens de succession.

5-En cas de prise d'hypothèque par une banque qui souhaite garantir la valeur du gage.

6-En cas de possibilité de litige fiscal ou administratif et surtout après réalisation de travauximportants après acquisition.

7-Dans tous les cas d'expropriation, par municipalité, par la SAFER... pour constituer les élémentsobjectifs d'appréciation de la perte subie.

8-Dans le cas de l'apparition d'une nuisance nouvelle (de nuisance sonore, de trafic routier, de nouveau revêtement de route, nuisance olfactive, animaux bruyants ou réglementés...etc.) quidéprécierait votre bien.

9-En cas de litige de voisinage (clôture, haie, mur, ouvertures)

10-Dans les cas de malfaçons de maison.

11- Pour diagnostiquer des matériaux ou des bâtiments dangereux.

Qui doit procéder à l'expertise ?


Un expert affilié à l'un des grands organismes d'experts, reconnu pour sa compétence, et assuréspécialement pour cette activité.

Quel est le coût d'une expertise ? Il est fixé selon l'importance du travail demandé avec devis préalable. Il n’a rien à voir avec une simple estimation.

Il peut être fixé au forfait pour des biens courants et son coût peut être modulé selon sa destination.

Estimation immobilière par un expert immobilier agréé et certifié


11 vues0 commentaire